Home Les plus grands guitaristes Seasick Steve : le blues du Hobo

Seasick Steve : le blues du Hobo

19 mars 2015

Steven Gene Wold plus communément appelé Seasick Steve , est un musicien américain qui a un fâcheux penchant pour le bon blues. Il joue principalement sur des guitares personnalisées voire même de fortune et chante, souvent avec sa bouteille de Jack daniel’s non loin d’ailleurs.

Seasick Steave le bluesman blog musique

 

Seasick Steve : Le bluesman Globe-trotter

Comme bien souvent la musique est une histoire de famille ! Son père jouait du boogie-woogie au piano et Seasick Steve a essayé d’apprendre quand il avait cinq ou six, mais le piano n’était pas sa tasse de thé.£), qui a travaillé au garage de son grand-père. Ce n’est que bien plus tard que Seasick Steve comprit qu’il avait été initié au Blues.

C’est dans les années 1960 qu’il commence à fréquenter des musiciens et des bluesmans, il devient même un très bon ami de Janis Joplin. Des voyages en Europe, notamment en France mais surtout en Norvège, lui font rencontrer sa femme et avec qui il aura cinq fils (well done Steve 😉 ).

En revenant vivre aux États-Unis, il s’installe à Seattle au début des années 1990. En créant son propre studio d’enregistrement, il rencontre la foisonnante scène rock et grunge de Seattle. Des groupes comme Modest Mouse et Bikini Kill viennent enregistrer des morceaux chez lui. Kurt Cobain se prend d’amitié pour le « vieux » bluesman.

À la fin des années 1990, Seasick Steve joue avec John Lee Hooker sur plusieurs dates de concerts. Le public découvre cet gueule à l’allure de hobo sympa, jouant parfois sur ses guitares hallucinantes comme la Three-String Trance Wonder, qu’il a payée 75 $ et la One-Stringed Diddley Bow.  Il consacre d’ailleurs une chanson, Diddley Bo, à cet instrument et tapant du pied sur sa Stomp Box Mississippi Drum Machine.

Three-String Trance Wonder Seasick Steve

Après une carrière musicale très peu médiatisée, Seasick Steve sort un premier album avec le groupe suédois The Ikea Level Devils en 2004. Bon je me moque mais faut avouer que c’est vraiment de la bombe ! On y retrouve du blues, du folk, voire quelques riffs influencés par le grunge et bien sûr de La Jack Daniel’s.

C’est seulement en 2006 que Seasick Steve sort son premier véritable album solo, Dog House Music. S’en suit en février 2009, I Started Out With Nothin and I Still Got Most of it Left, le deuxième album solo. Courant 2013 sort son sixieme album studio, Hubcap Music, avec comme single Coast is Clear.

En fin 2014, Seasick Steve annonce sur son site officiel son retour avec l’album « Sonic Soul Surfer« , et de nombreuses dates européennes pour le Sonic Soul Tour, qui passait notamment par Paris.

Nouvel Album de Seasick Steve

Vous aimerez aussi: