Home Découverte Blake Mills le chouchou d’Eric Clapton!

Blake Mills le chouchou d’Eric Clapton!

10 février 2015

Aujourd’hui nous avons décidé de vous faire découvrir un artiste peu connu du public français, il s’agit de Blake Mills.

Blake Mills le chouchou d'eric clapton

Blake Mills est né à Santa Monica en Californie  et il a grandi à Malibu. Jusque là ça vous avance pas beaucoup…Il a commencé la musique avec Taylor Goldsmith dans un groupe qu’ils ont co-fondé qui s’appelait Simon Dawes . Simon Dawes a publié son premier EP mais malheureusement celui-ci ne rencontre pas un franc succès.

Après la séparation de ce groupe en 2007, il se lance dans une carrière solo. Il a sorti son premier album, “Break Mirrors” en 2010. Il a produit des disques pour The Alabama Shakes, Sara Watkins, Conor Oberst et Fiona Apple, avec laquelle il a tourné de manière intense en 2013 et 2014. Son talent de guitariste a aussi souvent été sollicité par Rick Rubin et Don Was, mais aussi Lucinda Williams, Neil Diamond, Julian Casablancos, Band Of Horses, The Weezer, Zucchero, Paulo Nuttini, Pink, Lana Del Rey ou encore Norah Jones (il a su bien s’entourer le petit Blake).

Ceci dit, sa préoccupation principale durant cette période a été de composer son très attendu second album solo, HEIGH HO.

Blake Mills – HEIGH HO: Un sentiment partagé

Nous avons eu le plaisir d’écouter l’album « Heigh Ho » et les premiers sentiments qui s’en dégagent sont la sérénité et la douceur. C’est un album très agréable à l’écoute. On retrouve des sonorités très blues et country qui l’ont certainement influencées durant sa jeune carrière. On apprécie notamment le travail du son de la guitare avec énormément d’utilisation d’effets guitare tels que le delay, le tremolo, reverb et parfois une petite fuzz très lointaine, le tout utilisé avec parcimonie ce qui amène vraiment de la couleur aux morceaux. Parfois on a l’impression de retrouver des petits airs se rapprochant de la musique de Ben Harper ou de Jack Johnson! Au niveau du chant c’est carrément du Ben Harper que l’on entend! Attention je ne dis pas que c’est du copier-coller, c’est juste qu’il y a des similitudes sur des intonations et sur certaines phrases. Ce n’est pas forcément un défaut!

En ce qui concerne les paroles, Blake s’est trouvé inspiré par “par l’état de sa conscience du moment, un faible pour la clarté, et le rêve improbable d’être un jour parfaitement compris”. HEIGH HO commence donc par “If I’m Unworthy”, une forte et sincère chanson qui parle du poids de l’amour avec humilité, et se clôt sur “Curable Disease”, une collaboration avec Jackson Brown.

Alors pourquoi avons-nous un sentiment partagé? Non pas parce qu’on aime bien chercher la petite bête chez le Coin du Guitariste, mais on aurait quand même voulu entendre deux trois morceaux qui s’emballent niveau rythmique. Ou alors un bon gros solo qui vient terminer en beauté une chanson.

Mais franchement c’est un artiste plein de talent, pas étonnant qu’il soit le chouchou d’Eric Clapton.

Le dernier album de Blake Mills doit être dans votre voiture

Pour conclure je dirai que cet album est tout de même très bien! Il a parfaitement sa place dans votre caisse, si vous avez une longue route avec un petit rayon de soleil je vous garantis que vous allez passer un agréable moment.

D’ailleurs pour les curieux Blake Mills sera en concert au Café de la Danse à Paris le 16 février prochain.

Vous aimerez aussi: